ENREGISTREMENT 2015


  • Pays: République Démocratique du Congo (RDC)

  • Zones cibles: Maniema, provinces du Sud-Kivu et Orientale

  • Région: Afrique

  • Bailleur de fonds: PROMINES – Banque mondiale, Fondation Tiffany & Co., Apple Inc.

  • Statut: Terminé

MINEURS ENREGISTRÉS

Activités

De janvier à décembre 2015, la DDI a conçu et mis en œuvre un programme d’enregistrement des mineurs en RD Congo. Des équipes composées de représentants du gouvernement, de la société civile et du secteur privé ont enregistré 108 000 mineurs artisanaux d’or, de diamant, d’étain, de tantale et de tungstène dans trois provinces. Les agents d’enregistrement ont parcouru 12 000 km à moto et 3 000 km à pied pour atteindre les sites les plus reculés. Le système d’enregistrement disposait notamment d’une base de données unique contenant des informations exclusives sur les mineurs, leur production et leurs coordonnées GPS. Des statistiques ont été compilées sur le genre, l’éducation, le rôle et les salaires des mineurs, par district.

Des informations ont été recueillies sur les communautés visitées, notamment sur les besoins de développement et de sécurité.Grâce au projet d’enregistrement, les gouvernements provinciaux et nationaux ont appris qui et où étaient les mineurs, ce qu’ils exploitent et comment. La base de données a été livrée au gouvernement de la RDC, ce qui leur permettra de soutenir le secteur et de planifier l’infrastructure et les services dans des communautés isolées, jusque-là inconnues, qui se sont développées autour des sites miniers. De plus, ces informations aident le gouvernement à améliorer les mesures de sécurité dans les communautés minières. Plus d’informations sur les mineurs et leurs communautés contribuent également à organiser le secteur minier artisanal pour une plus grande contribution aux économies locales et nationales.

Dans le cadre du processus d’enregistrement, les mineurs ont également été sensibilisés à l’importance et aux avantages de l’enregistrement et de la formalisation. Le statut juridique qui accompagne leur enregistrement leur fournit protection, légitimité et accès au soutien du gouvernement. Des manuels de formation et de procédures opératoires standard ont été produits par DDI pour l’enregistrement et l’utilisation de bases de données, afin de renforcer la capacité du gouvernement d’optimiser le système et le travail accompli.
Résultats


  • À la fin de décembre 2015, DDI avait enregistré 108 000 mineurs sur 457 sites miniers, dont 57% auparavant inconnus.

  • Des statistiques ont été compilées sur le genre, l’éducation, le rôle et les salaires des mineurs, par district. Une base de données a été créée et fournie au gouvernement de la RDC. Elle est également utile pour la planification communautaire et rurale, les services sociaux et l’infrastructure, la planification électorale.

  • Les fonctionnaires ont été formés au système d’enregistrement

  • Des manuels de formation et d’utilisation standard pour le processus d’enregistrement et l’utilisation de la base de données ont été produits et livrés au gouvernement.

  • Les mineurs ont été sensibilisés à l’importance et aux avantages de l’enregistrement et de la formalisation

  • 1205 personnes ont été interrogées et les données enregistrées concernant les besoins de développement dans leurs communautés respectives.


Des associations de mineurs ont été formées dans trois provinces et regroupent 225 membres, qui ont été formés à la résolution de conflits, à la gestion de projets, à la gouvernance coopérative, au leadership, à l’entrepreneuriat et aux objectifs économiques.
FAITES UNE DIFFERENCE

ABONNEZ-VOUS À NOTRE LISTE D’ENVOI


By submitting this form, you are consenting to receive marketing emails from: Diamond Development Initiative International, 1 Nicholas Street, Suite 1516A, Ottawa, ON, K1N 7B7, http://www.ddiglobal.org. You can revoke your consent to receive emails at any time by using the SafeUnsubscribe® link, found at the bottom of every email. Emails are serviced by Constant Contact