QUI NOUS SOMMES

APERÇU

VISION

La DDI aspire à un monde où les mineurs artisans et à petite échelle ont accès aux possibilités, à l’information et aux outils dont ils ont besoin pour travailler dans la dignité, au cœur de collectivités prospères et autonomes, en tant que parties prenantes reconnues au sein de l’économie officielle et en tant que contributeurs au développement de leur pays.

MISSION

La DDI opère des changements systémiques au sein du secteur minier artisanal et à petite échelle en réunissant toutes les parties prenantes dans des processus et des projets qui aident à transformer les pierres précieuses et les minéraux en une source de développement communautaire durable. Les travaux de la DDI sont un complément aux efforts de réglementation qui visent à favoriser des résultats socioéconomiques positifs pour les mineurs et leurs familles dans les pays en développement.

HISTORIQUE ET OBJECTIFS

L’Initiative Diamant et Développement (DDI) a été formé en 2005 lors d’une réunion de représentants de l’Organisation des Nations Unies, des gouvernements nationaux, des organismes d’aide au développement international des États-Unis et du Royaume-Uni, des ONG et de l’industrie du diamant. La DDI a été gouvernée par un groupe de coordination jusqu’en juin 2007, lorsqu’un conseil d’administration et un groupe consultatif a pris les rênes. En janvier 2008, la DDI a nommé son premier directeur exécutif.La DDI a été créé pour résoudre les problèmes sociaux et économiques auxquels sont confrontés les millions de creuseurs artisanaux de diamants en Afrique et en Amérique du Sud, qui vivent dans la pauvreté en dehors de l’économie formelle, vulnérables aux risques liés à l’exploitation, la santé et la sécurité, et les violations des droits de l’homme. Cet objectif sera atteint grâce à la formalisation du secteur de l’ASM (Artisanal and Small-scale Min­ing).
La DDI travaille parallèlement et en complément aux Système de certification du processus de Kimberley (SCPK) dont le but est d’empêcher le commerce des diamants de guerre, définis comme « diamants bruts utilisés par les mouvements rebelles pour financer les guerres contre des gouvernements légitimes … » En tant que système de réglementation, la KP ne traite pas des questions de pauvreté et d’exploitation. DDI cherche à combler cette lacune et à répondre aux problèmes de développement avec des solutions de développement.Le conseil international d’administration de la DDI comprend des représentants de l’industrie du diamant, des gouvernements, des universités et de la société civile, résidant en Belgique, au Canada, en République démocratique du Congo, en Afrique du Sud, au Royaume-Uni et aux États-Unis.

STATUS LÉGAL

La DDI International est enregistrée aux États-Unis comme une organisation à but non lucratif 501 (c) 3 (EIN / numéro d’identification fiscale: 51-0616171). La DDI Canada, une filiale de DDI International, est enregistrée au Canada à titre d’organisme de bienfaisance sans but lucratif dont le numéro d’enregistrement est le 84188 3606 RR0001.

Solutions de développement pour les mineurs artisanaux

Dorothée Gizenga — Vidéo hommage; Gala Diamonds Do Good 2016

CONSEIL D'ADMINISTRATION

  • Text Hover
Ian Smillie (Président)

Ian Smillie est un professionnel du développement et un expert de l’aide internationale avec un long historique d’engagement dans le secteur de l’exploitation minière artisanale. Il a été fondateur et / ou directeur général de Inter-Parès, du CUSO, et de l’Initiative diamant et développement. Il travaille actuellement comme consultant en développement et auteur. Ses derniers livres sont Diamonds (2014) et Blood on the Stone: Greed, Corruption and War in the Global Diamond Trade (2010). Ian Smillie était un fondateur-participant du Processus de Kimberley, un système de certification mondial pour enrayer le trafic des diamants de guerre. Il est président de L’association canadienne d’études du développement international (CASID/ACEDI). Ian Smillie a été nommé à l’Ordre du Canada en 2003.

  • Text Hover
Stéphane Fischler (Vice-président)

Stéphane Fischler est un diamantaire de troisième génération et un partenaire dans la firme Fischler Diamonds. Il est vice-président de la SBD (Syndicat de l’industrie diamantaire belge), ainsi que trésorier de l’International Diamond Manufacturers Association – IDMA. Il remplit aussi la fonction de président du président du Conseil Mondial du Diamant (WDC).

  • Text Hover
Matthew Runci (Secrétaire)

Matthew A. Runci a rempli plusieurs fonctions dans la direction d’associations sans but lucratif dans le domaine du bijou, y compris en tant que président et directeur général de Jewelers of America (JA) et président du Manufacturing Jewelers and Silversmiths of America. Il a servi dans le rôle du premier président du conseil du Responsible Jewellery Council (RJC). Il a également été impliqué dans la mise en place du Système de certification du Processus de Kimberley et la Clean Diamond Trade Act. Il travaille présentement comme consultant en responsabilité sociale corporative, ainsi comme écrivain et conférencier.

  • Text Hover
John Lowden (Trésorier)

John Lowden est un comptable professionnel agréé et un ancien associé d’un important cabinet comptable international. Il apporte plus de 30 ans d’expérience dans le traitement des questions de planification financière et fiscale impliquant une grande variété de missions, y compris les grandes réorganisations d’entreprises et les engagements internationaux pour les grandes entreprises. John Lowden joue le rôle de juge au concours de MBA International de l’École de gestion John Molson à l’Université Concordia.

  • Text Hover
Dr. Saleem H. Ali

Saleem H. Ali est professeur émérite en énergie et en environnement à l’Université du Delaware. Le professeur Ali est également professeur auxiliaire auprès du Global Change Institute et du Sustainable Minerals Institute de l'Université du Queensland en Australie. Auparavant, il a été président du développement durable des ressources et professeur en sciences et politiques de la durabilité, également à l'Université du Queensland. Il a aussi été professeur d’études environnementales à la Rubenstein School of Natural Resources de l’Université du Vermont et directeur fondateur de l’Institute for Environmental Diplomacy and Security. Parmi ses livres, on peut citer «Treasures of the Earth: Need Greed and a Sustainable Future» (Yale University Press) et avec Larry Susskind 'Environmental Diplomacy' (Oxford University Press). Il a été reconnu par le Forum économique mondial comme «Jeune leader mondial» et il est membre de la table ronde de ressources internationales des Nations Unies.

  • Text Hover
Brandee Dallow

Brandee Dallow est experte reconnue en communications stratégiques, avec une spécialité en marques de luxe. Elle a débuté sa carrière à Rubenstein Public Relations, un chef de file en relations publiques à New York. En 1999, Dallow s’est jointe à J Walter Thompson (JWT), travaillant sur le compte de De Beers en tant que gestionnaire, et a ensuite intégré le Julius Klein Group (JKG) à titre de vice-présidente de communications et marketing. De 2014 à 2017, Mme Dallow a dirigé le bureau nord-américain de Rio Tinto Diamonds. On lui a décerné le prix d’excellence de la Women’s Jewelry Association (WJA) en 2009. Aujourd’hui elle agit comme présidente du conseil international de la même association.

  • Text Hover
Stephen D’Esposito

Stephen D’Esposito est le président de RESOLVE, une organisation qui cherche à construire des solutions durables aux défis environnementaux, sociaux et sanitaire. Auparavant président et directeur général de Earthworks, il construit l’organisation comme une importante ONG de politique indépendante et de plaidoyer sur les questions minières, pétrolières et gazières. Il a également occupé des postes de responsabilité au sein de Greenpeace USA et Greenpeace International. Stephen D’Esposito sert actuellement comme membre du Conseil pour le Forum Économique Mondial, et fait également partir des conseils d’administration de Resource Media et de Centre for Science in Public Participation.

  • Text Hover
John Hall

John Hall est directeur general de Corporate Reputation Strategy, un cabinet de conseil axé sur l’approvisionnement responsable, la gestion de la réputation et des affaires externes des entreprises. Avocat avec une vaste expérience au sein du gouvernement, John Hall a servi six ans en tant que chef d’état-major ministériel. Auparavant, il était Directeur Général des Affaires externes de Rio Tinto Group et Rio Tinto Diamonds, responsable des relations avec les acteurs clés, y compris le gouvernement, les ONG et les organismes de l’industrie, ainsi que des programmes de responsabilité des entreprises telles que Extractive Industries Transparency Initiative et le Processus de Kimberley. John Hall a également siégé aux conseils d’administration du Conseil Mondial du Diamant, CIBJO, en tant que membre du conseil fondateur du Responsible Jewellery Council.

  • Text Hover
Nerys John

Nerys John est actuellement responsable de la performance sociale, spécialisée dans les activités d'exploration et d'extraction du groupe De Beers. Son expérience sur le terrain comprend la gestion d'équipes de performance sociale de l'entreprise à toutes les étapes du cycle minier: exploration, planification et construction de projet, exploitation, préparation de la fermeture et élimination. Elle est titulaire d'une maîtrise en histoire et politique africaines et d'une maîtrise en pratique du commerce responsable. Nerys a travaillé avec des communautés minières artisanales dans les secteurs du diamant et de l'or et a montré un vif intérêt pour le travail de DDI depuis sa réunion de fondation en 2005. Elle est actuellement basée à Johannesburg.

  • Text Hover
Andrew Keili

Andrew Keili a 40 ans d'expérience dans l'ingénierie et la gestion, avec des responsabilités croissantes dans le secteur privé, les entreprises parapubliques et les travaux de conseil. Il est actuellement responsable de la direction de projets d’exploitation minière, de services techniques et environnementaux chez Cemmats Group Ltd., un important cabinet-conseil multidisciplinaire en ingénierie et environnement. Il a également participé à la formulation et à l’examen de diverses politiques gouvernementales dans les domaines des mines, de l’environnement et des infrastructures, ainsi qu’à des études de faisabilité technique et à la formation technique. Il a été membre de l'équipe de consultants qui a formulé les réglementations opérationnelles et environnementales pour le secteur minier, ainsi que du groupe d'experts sur le processus de benchmarking du secteur extractif en Sierra Leone. Il a participé de manière considérable à plusieurs projets concernant la Sierra Leone, tirant des avantages du secteur minier et concernant des questions de transparence et de responsabilité dans le secteur, notamment la contrebande liée aux diamants artisanaux et à l'or, évaluant l'efficacité de plusieurs initiatives internationales dans ce domaine.

  • Text Hover
Nellie Mutemeri

Nellie Mutemeri est professeure associée à l'École d'ingénierie minière de l'Université du Witwatersrand, en Afrique du Sud. Elle est titulaire d'un B.Sc. (avec distinction) et d'un doctorat en géologie. Consultante en développement expérimentée dans le secteur minier, elle possède une vaste expérience de la recherche en durabilité, axée sur l'exploitation minière artisanale et à petite échelle (ASM). Les autres domaines de spécialisation incluent la RSE, les impacts sociaux; politique et gouvernance minières, législation et stratégie, chaînes d'approvisionnement responsables et audits éthiques. Elle a travaillé (à plein temps et consultant) pour AngloGold Ashanti, Mintek, Royaume-Uni, Département du développement international (DFID), USAID, Banque mondiale, Université de Witwatersrand, Université du Zimbabwe, Institut fédéral allemand de géosciences (BGR), Cardno Emerging Markets et IBI International. Ses expériences nationales incluent l’Afghanistan, la Colombie, la République démocratique du Congo (RDC), le Ghana, la Guinée, le Libéria, le Mali, le Mozambique, le Nigéria, le Rwanda, la Sierra Leone, l’Afrique du Sud, le Sud-Soudan, la Tanzanie, l’Ouganda et le Zimbabwe. Nellie est également membre du programme du Conseil des sciences de l’UNESCO pour les géosciences internationales et de la communauté de pratique de l’AMDC ASM in Africa. Elle a dirigé une équipe de Cardno Emerging Markets Ltd., qui a mis en œuvre le programme «Développement durable de l'exploitation minière au Rwanda» financé par le DFID.

  • Text Hover
Ian Rowe (Directeur Exécutif)

Ian Rowe possède deux décennies d’expérience de travail en Afrique, en Amérique latine et dans les Caraïbes, où il a travaillé avec des organisations de la société civile et des agences des Nations Unies dans les domaines du développement, du relèvement socio-économique et de la prévention des conflits. Il a occupé des postes de direction aux Nations Unies en République démocratique du Congo et en Haïti, et a occupé divers postes de personnel et de conseil au Kenya, en Somalie, au Burundi et en Bolivie. En 2008, il a siégé dans un groupe d'experts des Nations Unies sur le Soudan chargé d'enquêter sur les violations de l'embargo sur les armes imposé au Darfour. Avant de rejoindre la DDI, il était directeur de la Division du désarmement, de la démobilisation, du rapatriement, de la réintégration et de la réinstallation au sein de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation au Congo (MONUSCO). Basé à Goma, il était responsable de la gestion de 14 bureaux régionaux à l'appui du processus de désarmement, de démobilisation et de réinsertion mené par le gouvernement. Ian est titulaire d'un baccalauréat en arts, acquis en français et en espagnol, de l'Université Carleton et d'une maîtrise en analyse des conflits internationaux de l'Université du Kent.

PERSONNEL

Ian Rowe

DIRECTEUR EXÉCUTIF
(613) 565 0507 ext: 103
Dorothée Gizenga

DIRECTRICE RÉGIONALE
(613) 565 0507 
Sharon Singh

FINANCE & ADMINISTRATION
(613) 565 0507 ext: 107

Mouktar Abdillahi

GESTIONNAIRE DES COMMUNICATIONS
(613) 565 0507 ext: 105

 

Steven Bockarie Sannoh
AGENT DE PROJET PRINCIPAL
SIERRA LEONE

Joseph Sylvanus Mboka
AGENT DE PROJET
SIERRA LEONE

Anthony Thomas Mansaray
AGENT DE PROJET
SIERRA LEONE

Sahr James Jimisa

FINANCE ET ADMINISTRATION
SIERRA LEONE

Alidor Mwamba Ilunga
COORDONATEUR
RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO

FAITES UNE DIFFERENCE

ABONNEZ-VOUS À NOTRE LISTE D'ENVOI


By submitting this form, you are consenting to receive marketing emails from: Diamond Development Initiative International, 1 Nicholas Street, Suite 1516A, Ottawa, ON, K1N 7B7, http://www.ddiglobal.org. You can revoke your consent to receive emails at any time by using the SafeUnsubscribe® link, found at the bottom of every email. Emails are serviced by Constant Contact